Bonjour,

Aujourd'hui une nouvelle aventure de Mirabelle : Mirabelle et les Fleurs de Cerisier.

Des jolies petites fleurs que vous pouvez retrouver ici

 

ClickHandler

**********************************

Mirabelle est très curieuse et pose toujours beaucoup de questions.

 

Aujourd’hui, Mirabelle visite Washington avec ses parents et ils se promènent au bord du Tidal Basin. Mirabelle aperçoit un chat et s’en approche doucement

 

-« Bonjour » lui dit le chat

 

- « Bonjour. Comment t’appelles-tu ? » lui demanda Mirabelle.

 

- «  Je m’appelle Sakura et toi » lui répondit-il

 

- «  Moi c’est Mirabelle. Ton nom est bizarre. Ca veut dire quoi ? » demanda Mirabelle

 

- « Je suis un chat et j’aime me promener ici. Les passants me caressent et c’est eux qui m’ont surnommé ainsi en référence aux arbres qui fleurissent le long de la berge. Sakura signifie Cerisier.

Les cerisiers que vous admirez tes parents et toi ont fait un long voyage depuis la Japon. Le savais-tu ? C’est en 1912 que le maire de Tokyo en offrit 3000 au maire de cette ville afin de sceller et célébrer l’amitié américano-japonaise »

 

Mirabelle se retourna pour admirer les arbres en fleurs aux pétales blancs rosés.

 

Ce paysage lui remémora un poème de Jacques Prévert

 

La vie est une cerise

La mort est un noyau

L’amour est un cerisier

Le chat se frotta contre les jambes de Mirabelle pour attirer son regard et espérer quelques caresses de sa part.

 

-« Un jour, une passante qui se prélassait sur une couverture en lisant, m’a raconté une légende japonaise au sujet des Cerisiers du Japon. Veux-tu que je te la raconte à mon tour ? » ajouta Sakura

 

-« Oh oui, j’adore les histoires. » Mirabelle s’assied adossée sous un cerisier, prête à écouter Sakura tendrement lové contre elle.

 

-« Hakimaha était l'une des plus jolies princesses du royaume des sept mers.

Sa légendaire beauté était connue dans toutes les contrées, mais la belle n'était guère intéressée. Sa grande passion, c'était la mer et ses habitants, et elle se passionnait dans les jeux de ses compagnons dauphins.

Un jour, l'espiègle princesse emprunta le char marin de son oncle, dieu de la mer, pour suivre les marsouins. Insouciante, elle avait repoussé le matin-même les avances de Fùjin, le dieu des vents. Fùjin, mortifié et envieux de son bonheur, souffla avec force et déchaîna les vagues. Hakimaha perdit tout contrôle du char et celui-ci alla se fracasser sur les côtes du Japon.

Hakimaha en fut anéantie: qu'allait faire son oncle? Allait-il la punir: mais comment? Inutile de feindre, il saurait vite qu'elle était la responsable du désastre

Le Dieu de la mer, son oncle, apprit bientôt ce qu'il était advenu de son char. Il en fut fort mécontent car il devait maintenant punir Hakimaha qui avait bravé son autorité et désobéi effrontément. Mais voilà: le dieu des mers aimait son espiègle nièce

Il pensa d'abord la transformer en montagne dans cet archipel du japon où la faute avait été commise. Mais si la montagne est riante avec sa couronne de neige, sa verdure et ses pieds au bord de l'eau, elle ne ressent pas les marées qui font partie de la douceur de la vie des peuples de la mer.

Le dieu de la mer prit du temps pour la réflexion...

Enfin, un sourire illumina sa face courroucée: il transforma Hakimaha en cerisier; ainsi, chaque année quand arriverait le printemps, elle retrouverait le sourire et ressentirait incessamment la douceur des marées.

Depuis ce jour, le cerisier fleurit chaque printemps sur la terre nipponne. »

 

***************************

J'espère que cette nouvelle Aventure vous a plu

A très bientot